Louise Brooks, femme fatale qui danse dans “Le journal d’une fille perdue” 1929 – Louise Brooks, femme fatale dancing in “Diary of a Lost Girl” 1929 –

Le film “Le journal d’une fille perdue” de 1929, réalisé par Georg Wilhelm Pabst, offre à la sublime Louise Brooks un rôle à la hauteur de sa beauté. Ce film, en noir et blanc, muet, renferme plusieurs scènes captivantes, qui le deviennent encore plus lorsqu’on les fige en captures écrans rapprochées. Voici comme exemple une scène de danse où Louise Brooks essaye de s’étourdir dans les plaisirs et l’alcool pour oublier sa condition de jeune prostituée. Les quatorze images où elle dresse haute sa tête, les yeux fermés, avec son cou d’albâtre, est hypnotique.

The 1929 film “The Diary of a Lost Girl”, directed by Georg Wilhelm Pabst, offers the sublime Louise Brooks a role to match her beauty. This film, in black and white, silent, contains several captivating scenes, which become even more so when they are frozen in close-up screenshots. Here is an example of a dance scene where Louise Brooks tries to get dizzy in pleasures and alcohol to forget her condition as a young prostitute. The fourteen images in which she rears her head high, eyes closed, with her alabaster neck, is hypnotic.

Ce contenu a été publié dans Movies_Cinema_Scene, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.