Catégories


Le Butô, Butoh ou Ankoku Butoh ou « Danse des ténèbres », est une danse d’avant-garde inventée par Tatsumi Hijikata en 1959. Révolutionnaire, le Butô voulait changer de nombreuses idées esthétiques et conservatrices et bousculer violemment l’establishment. Dans sa forme le butô s’opposait fortement à l’influence occidentale de la danse moderne et du ballet classique mais aussi aux formes artistiques traditionnelles du Japon comme le Nô ou le Kabuki. Le Butô, de Bu « la danse » et de To « fouler le sol » permet de communiquer avec la terre, les ténèbres, les forces cachées qui nous entourent, résidentes d’un univers parallèle, tapies dans les profondeurs de la nuit. C’est un appel aux forces de l’au-delà. Il dévoile le caché, la mémoire ancestrale, ce qu’on appelle l’archéomémoire.
Plus d’informations  en français sur mon autre site où j’ai repris les lignes ci-dessus ici http://japon.canalblog.com/archives/2007/02/10/3964122.html


Butoh, Butoh or Ankoku Butoh or « Dance of Darkness », is an avant-garde dance invented by Tatsumi Hijikata in 1959. Revolutionary, Butoh wanted to change many aesthetic and conservative ideas and violently shaking the establishment. In its simplest form Butoh strongly opposed to Western influence in modern dance and classical ballet but also to traditional art forms of Japan as Kabuki and Noh. Butoh, Bu « dance » and To « set foot » allows you to connect with the earth, the darkness, the hidden forces that surround us, resident in a parallel universe, lurking in the depths of the night. It is a call to the forces of the afterlife. It reveals the hidden, ancestral memory, the so-called Archaeomemory.







Les commentaires sont fermés.