Tableaux de Giovanni Boldini (1842 – 1931) – Paintings by Giovanni Boldini (1842 – 1931)

Sources Wikipédia

“Giovanni Boldini, né le 31 décembre 1842 à Ferrare (Italie) et mort le 11 janvier 1931 à Paris, est un peintre italien.

Il est un portraitiste de réputation internationale, qui a travaillé principalement à Paris et à Londres. Au début du XXe siècle, il est l’un des portraitistes les plus en vue à Paris et est considéré comme l’un des interprètes les plus sensibles et les plus imaginatifs du charme électrisant de la Belle Époque.”

“Giovanni Boldini (31 December 1842 – 11 January 1931) was an Italian genre and portrait painter who lived and worked in Paris for most of his career. According to a 1933 article in Time magazine, he was known as the “Master of Swish” because of his flowing style of painting.”

Publié dans Paintings_Peintures | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Tableaux de Giovanni Boldini (1842 – 1931) – Paintings by Giovanni Boldini (1842 – 1931)

Tatiána Papamóschou, le soleil du film Iphigénie – Tatiána Papamóschou, the sun in the film Iphigénie

Iphigénie, réalisé en 1977 par Michel Cacoyannis, est un film magnifique. L’actrice Tatiána Papamóschou, treize ans à l’époque, y incarne la jeune princesse grecque, Iphigénie, fille d’Agamemnon et de Clytemnestre. Son sort est tragique puisqu’elle sera sacrifiée par son père à la déesse Artémis, afin que la flotte grecque, bloquée par manque de vent, puisse voguer vers la ville de Troie et la piller.

Iphigénie, directed in 1977 by Michel Cacoyannis, is a magnificent film. The actress Tatiána Papamóschou, thirteen years old at the time, plays the young Greek princess, Iphigenia, daughter of Agamemnon and Clytemnestra. Her fate is tragic since she will be sacrificed by her father to the goddess Artemis, so that the Greek fleet, blocked by lack of wind, can sail towards the city of Troy and pillage it.

Iphigénie, enfant à l’aube de sa vie de jeune femme. Si fragile…
Iphigénie, child at the dawn of her life as a young woman. So fragile…

Clytemnestre, la maman, jouée par l’immense Irène Papas.
Clytemnestra, the mother, played by the immense Irène Papas.

Kóstas Kazákos est le roi Agamemnon, déchiré entre son amour paternel et ses devoirs de roi des rois grecs.
Kóstas Kazákos is King Agamemnon, torn between his fatherly love and his duties as king of Greek kings.

Le sacrifice.
The sacrifice.

Publié dans Arts, Movies_Cinéma | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Tatiána Papamóschou, le soleil du film Iphigénie – Tatiána Papamóschou, the sun in the film Iphigénie

Le grand WTF des films de super-héros Batman et Robin de Joel Schumacher 1997 – The big WTF of superhero films Batman and Robin 1997 by Joel Schumacher

« Batman et Robin » de Joel Schumacher, de 1997, est considéré comme le plus ridicule et kitsch de tous les films de super-héros de ces trente dernières années. Costumes avec protèges-tétons apparents, méchants tellement sous acides que leur peau est fluorescente, des bandes de voyous tellement ratés qu’ils en deviennent champions de monde… Bref, un modèle du film WTF puissance 1000!

Joel Schumacher’s 1997 “Batman and Robin” is considered the most ridiculous and kitschy of all superhero films of the last thirty years. Costumes with visible nipple shields, bad guys so high on acid that their skin fluoresces, gangs of thugs so failed that they become world champions… In short, a model from the film WTF to 1000 power!

Le générique avec force gros plans sur les parties intimes de nos héros.
The credits feature strong close-ups of the private parts of our heroes.

Batman et Robin.
Batman and Robin.

Mr. Freeze, le méchant du film, joué par Arnold Schwarzenegger. Comme son nom l’indique, il peut geler ses ennemis.
Mr. Freeze, the film’s villain, played by Arnold Schwarzenegger. As his name suggests, he can freeze his enemies.

Mais, aussi fort soit-il, entouré de ses sbires, cela ne l’empêchera pas d’aller en prison.
But, as strong as he is, surrounded by his henchmen, that won’t stop him from going to prison.

Il en sera néanmoins délivré par la vénéneuse Poison Ivy, qui lui livre carrément son armure en prison.
But he will be freed by the poisonous Poison Ivy, who delivers his armor to him in prison.

Poison Ivy, la méchante, interprétée par Uma Thurman.
Poison Ivy, the villain, played by Uma Thurman.

Bane, un autre vilain. Au départ, c’était un maigrichon; depuis, il a bien changé.
Bane, another villain. At first, he was skinny; Since then, he has changed a lot.

Alors là, ILS l’ont forcément fait exprès pour sortir des voyous aussi ridiculement habillés. Ceci étant dit, jolie référence à “Orange Mécanique” de Kubrick.
So there, THEY must have done it on purpose to take out such ridiculously dressed thugs. That being said, nice reference to Kubrick’s “A Clockwork Orange”.

La bonne société de Gotham City n’est pas plus attirante ou moins perchée que les vilains méchants du film.
The polite society of Gotham City is no more attractive or less crazy than the evil villains of the film.

L’architecture de la ville, elle aussi, semble complètement portenawak… exemples avec la prison et un colosse soutenant une résidence!
The architecture of the city, too, seems completely bullshit… examples with the prison and a colossus supporting a residence!

Même les bons ont un look martial, menaçant, comme ces policiers.
Even the good ones have a martial, menacing look, like these police officers.

A la fin, même les super-héros de la “famille” Batman semblent en avoir marre de cette ville maléfique et folle.
In the end, even the superheroes of the Batman “family” seem to be fed up with this evil and crazy city.

Publié dans Arts, Movies_Cinéma | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Le grand WTF des films de super-héros Batman et Robin de Joel Schumacher 1997 – The big WTF of superhero films Batman and Robin 1997 by Joel Schumacher

Tableaux de Élisabeth Vigée Lebrun (1755 – 1842) – Paintings by Élisabeth Vigée Lebrun (1755 – 1842)

Sources Wikipédia

“Élisabeth Vigée Le Brun est une artiste peintre française, considérée comme une grande portraitiste de son temps.

Son art et sa carrière exceptionnelle en font un témoin privilégié des bouleversements de la fin du XVIIIe siècle, de la Révolution française et de la Restauration. Fervente royaliste, elle sera successivement peintre de la cour de France, de Marie-Antoinette et de Louis XVI, du royaume de Naples, de la Cour de l’empereur de Vienne, de l’empereur de Russie et de la Restauration.”

“Élisabeth Vigée Le Brun is a French painter, considered a great portrait painter of her time.

Her art and her exceptional career make her a privileged witness to the upheavals of the end of the 18th century, the French Revolution and the Restoration. A fervent royalist, she was successively painter to the court of France, to Marie-Antoinette and Louis XVI, to the kingdom of Naples, to the court of the emperor of Vienna, to the emperor of Russia and to the Restoration.”

Marie-Antoinette, Reine de France.
Marie Antoinette, Queen of France.

Auto-portraits.
Self-portraits.

La comtesse Du Barry, maîtresse du Roi de France Louis XV.
Countess Du Barry, mistress of King Louis XV of France.

La duchesse de Polignac.
The Duchess of Polignac.

Portrait d’une jeune fille.
Portrait of a girl.

Publié dans Arts, Paintings_Peintures | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Tableaux de Élisabeth Vigée Lebrun (1755 – 1842) – Paintings by Élisabeth Vigée Lebrun (1755 – 1842)

Lucio Fulci 1981 – L’Au-delà le personnage d’Emily – The Beyond Emily’s character

“L’Au-delà” (“E tu vivrai nel terrore L’aldilà”) est, selon moi, le plus beau film de Lucio Fulci. Dans celui-ci, le personnage d’Emily, la jeune aveugle, est le plus intéressant.

“The Beyond” (“E tu vivrai nel terrore L’aldilà”) is, in my opinion, Lucio Fulci’s most beautiful film. In this one, the character of Emily, the blind girl, is the most interesting.

 

Emily, en 1927, pas encore aveugle.
Emily, in 1927, not yet blind.

Emily, en 1981. Toujours aussi jeune, mais cette fois elle est aveugle. Sa rencontre avec Liza, sur une digue, est le passage le plus onirique et poétique de ce film.
Emily, in 1981. Still so young, but this time she is blind. Her meeting with Liza, on a dike, is the most dreamlike and poetic passage in this film.

Même si elle appartient au monde des ténèbres, Emily ne présente aucun signe de corruption physique par le mal et elle peut parler sans problème. Mais elle aussi est habitée par la peur, sa terreur est de retourner dans le royaume du mal.
Although she belongs to the world of darkness, Emily shows no signs of physical corruption by evil and she can speak without problem. But she too is inhabited by fear, her terror is to return to the realm of evil.

Sa mort sera terrible, assassinée chez elle par le chien qui fut son fidèle compagnon!
Her death will be terrible, murdered in her home by the dog who was her faithful companion!

Publié dans Movies_Cinéma | Marqué avec , , , | Commentaires fermés sur Lucio Fulci 1981 – L’Au-delà le personnage d’Emily – The Beyond Emily’s character